192 Oeuvre(s) référencée(s) - Page 16/20
Derniere mise a jour le 05/11/2000
BSM LORIENT N°148
Plusieurs ambiances existent déjà sur le site.Il faut les développer : L'industrie des constructions navales : les machines, le bruit, l'huile, mais aussi la précision industrielle, l'électronique, les nouvelles technologies etc...Des cathédrales immergées ( les alvéoles).Des traces de la guerre.Des lieux cachés invitant à la découverte.L'empreinte d'un passé glorieux.L'appel du large.
Architecte/auteur:
Alain MARION DE PROCE  Rouen
BSM LORIENT N°149
La logique d'élaboration du projet est principalement liée à l'observation "in-situ" de la relation des superstructures avec le paysage en déterminant les options d'aménagement suivantes : 1- Renforcement de l'aspect géométrique de l'architecture par l'agencement chromatique des façades et des toits des bunkers.2- Installation de miroirs dans la composition architecturale en relation avec le jeu de réfléchissement de l'image du ciel dans l'océan.3- Alignement des espaces verts dans le prolongement des trois bunkers.4- Agencement spatial des ensembles urbains à proximité des bunkers.5- Réalisation d'un système d'éclairage du site.6- Installation d'un plateau scénique au pied de la façade de projection du bloc 3.7- Installation de gradins dans l'angle de la façade nord/est du bloc 1.
Architecte/auteur:
NEOS PROJECT  Lorient
BSM LORIENT N°150
Le projet consiste, par un propos radical de " résistance à la fascination qu'exercent les bunkers de la base ,véritable abus monumental " , à planifier une déconstruction par étapes du site , tout en intégrant les exigences du programme . "L'homme qui marche" est là pour veiller à l'accomplissement de cette déconstruction par les hommes sur une durée symbolique de cinquante ans.
Architecte/auteur:
Isabelle HIAULT  Rennes
Contact: :isabelle.hiault@wanadoo.fr
BSM LORIENT N°151
Loin de correspondre au stéréotype du blockhaus massif, l'ensemble des blocks K1 et K2 donne le sentiment d'une architecture complexe, hétérogène et comme arrêtée à l'état de gros oeuvre.Notre parti est d'achever cette construction : lui procurer l'unité de la chair enveloppant le squelette, l'intégrité du monolithe.L'unité et l'intégrité sont rendues par la réalisation d'une coque de verre sérigraphiée qui solidarise les 2 blocks.Elles sont renforcées par un traitement en camouflage des surfaces du bâtiment.Le format 4x4 du pixel introduit une notion d'échelle et joue un rôle dans l'appropriation de l'espace.Le motif pixelisé à moins une vertu de camouflage homochrome qu'une vertu de conjugaison de l'objet à son cadre : la baie de Lorient.C'est un signe d'appartenance.Le block K3 est converti en île-forteresse.
Architecte/auteur:
Stéphane LAGRE  Nantes

BSM LORIENT N°152
Il est imporatnt de trouver une réponse dynamique et génératrice d'une force pouvant entraîner derrière elle le reste du site.A cette réflexion et vis à vis des cinq pôles d'activités à organiser, l'image du banc de poissons s'est très vite concrétisée.En effet, bien qu'indépendants, autonomes et comportant chacun leurs propres personnalités et populations, les cinq pôles concernés devraient, dans un même mouvement, être solidaires, regroupés, pour constituer, ensemble, une même énergie.L'idée de représenter symboliquement cinq bâtiments sous la forme de "poissons d'argent", nous permet d'imager cette proposition...
Architecte/auteur:
Fred GENIN  Monaco
Contact: :arch.fred@wanadoo.fr
BSM LORIENT N°153
La prise en compte de l'environnement et sa reformulation est inscrite dans les options architecturales et urbanistiques : - Revitalisation du rivage du Ter. -Transparence urbaine à travers le bâti et le parc. - Qualité des cheminements piétons. - Création d'un grand parc urbain.En outre, les options architecturales proposées dans les aménagements de détail tendent à constituer l'image d'un quartier à vocation maritime et en harmonie avec les options d'esthétique urbaine de la vile de Lorient.
Architecte/auteur:
Jean-Pierre LABORIE  Toulouse (FRANCE)
BSM LORIENT N°154
La base de sous-marins ne doit plus être une enclave dans la ville.Elle doit assurer à Lorient et au delà à l'agglomération un débouché sur la mer. Elle doit fédérer les quartiers qui la bordent . Pour ce faire la ville s'ordonne à l'intérieur de l'enclave que constitue encore la base de sous-marins de Lorient Keroman, se l'approprie, l'ouvre sur le port, les quais, sur l'embouchure du Ter, sur le centre ville et la rade.Le mail et les voiles sont des symboles à l'échelle de la ville, de l'estuaire et de la rade, du renouveau et de la reconversion du site.
Architecte/auteur:
Bruno TONFONI  Paris
BSM LORIENT N°155
Les Lorientais doivent apprendre à se réapproprier l'espace de la base des sous-marins.Zone interdite, zone couverte par le secret défense, cet espace est appelé à devenir un des lieux les plus fréquentés du pays de Lorient et plus largement de toute la Bretagne.Ce changement radical d'attribution impose de repenser l'ensemble des voiries le desservant.La base des sous-marins n'est plus une zone d'ombre accollée à Lorient dans une ignorance mutuelle mais devient un quartier indissociable de la ville.Le nouveau quartier de Keroman restitue à la ville sa seule vue sur la mer et l'intégralité de sa promenade le long des rives du Ter...
Architecte/auteur:
Bernard BENOIT  Paris
BSM LORIENT N°156
Cette proposition offre moins un projet figé qu'une stratégie générale de gestion du " territoire " de la base sur l'ensemble du phasage proposé.Le parti consiste à déterminer des grandes zones contrastées : un traitement paysagé le long du Ter articulé par la ligue des bunkers contre un 3ème élément que constitue une bande fonctionnelle le long du port.Cette bande, vaste rectangle bitumé, déroulée dès le début du projet, à la géométrie claire mais tenant compte des tracés existants, reçoit progressivement des boites fonctionnelles.Les bunkers sont préservés dans leur intégrité dont il est même envisagé une mise en valeur notamment par des jeux de lumière.Des interventions contemporaines à usage fonctionnel ( accès parking, accueil, expositions, restaurants...) qualifiées de " doubles peaux et de bâtis " relient les 3 bunkers en leur façade sur la ville.Une valorisation symbolique des bunkers est faite en toiture au K3 où un parcours retrace leur histoire pendant la guerre.
Architecte/auteur:
Nicolas BONNENFANT  Paris
Contact: :nicobonnenf@post.club-internet.fr

BSM LORIENT N°157
Evolutivité : patrimoine, histoire et futur...L'échelle des bunkers doit se lire dans le temps : Les masses géo-matière ( les bunkers) seront là dans cent ou deux cents ans.Le projet proposé laisse possible des interventions successives en conservant l'intégrité du site proche des volumes : un nouveau percement sera marqué par une porte spécifique, un volume ajouté ne sera pas collé au bunker mais il viendra le frôler...L'usage des matériaux composites et des couleurs vives mettra en évidence le caractère éphémère et léger des volumes neufs.Les usages libres des places, la souplesse d'aménagement des toitures permet au site de ne pas être figé...
Architecte/auteur:
J.HARARI, Frédéric BURELLIER & Nathalie CINQUIN  PARIS

Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 

  

(c) ARCHITECTURE ATLAS : NETWEST(tm) - Développement logiciel: AZIMUT Communication
Toutes les oeuvres architecturales représentées sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Tous droits réservés.